#actu : Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro : "Elections européennes : le pouvoir d’achat sera le critère clé du vote d'électeurs désabusés" - 04/04/2019
04 April 2019

#actu : Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro : "Elections européennes : le pouvoir d’achat sera le critère clé du vote d'électeurs désabusés" - 04/04/2019

Principaux enseignements :

1. Six Français sur dix (62% vs 37%) pensent que l’Europe sortira affaiblie par le Brexit

2. Plus globalement, l’Europe ne fait plus rêver : 61% des Français percevaient la construction européenne avec espoir il y a 15 ans… ils ne sont plus que 29% aujourd’hui. Elle ne fait pas spécialement peur non plus (31% la perçoivent avec crainte) mais laisse désormais une majorité relative de Français (40%) assez indifférents

3. Pourquoi l’Europe ne fait-elle plus rêver ? Parce qu’elle est jugée inefficace par une large majorité de Français (74% en moyenne) dans tous les domaines d’action testés dans l’enquête et surtout en matière d’emploi (80% inefficace), d’immigration (82%) et de fiscalité (82%)

4. Alors sur quoi motiver les Français pour aller voter aux élections européennes dans moins de deux mois ? Pas sur le thème de la construction européenne en tout cas : ce sujet ne comptera guère dans le vote (5ème critère seulement). C’est surtout sur le pouvoir d’achat (1er critère de vote) mais aussi sur l’immigration et la sécurité (à droite) ou encore l’environnement (à gauche) que se fonderont les choix des électeurs.


Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult de Dentsu Consulting note que le Brexit comme l’Europe en général sont des sujets qui mobilisent les réseaux sociaux : 1 300 000 messages sur l’Europe ces 7 derniers jours et près de 100 Millions de messages sur un an pour le Brexit. Le sujet du pouvoir d’achat revient très souvent, les institutions européennes apparaissant la plupart du temps dans les messages comme inefficaces pour le défendre. Les internautes réclament tous un projet collectif cohérent en particulier sur l’écologie et l’immigration. L’Europe semble en effet être un échelon adapté à ces deux sujets et beaucoup considèrent que des solutions concrètes pourraient être apportées par nos représentants.

  • esprit libre
    0

    Esprits libres

  • SAVANTS FOUS
    0

    SAVANTS FOUS

  • DE FIDèles
    0%

    DE FIDèles

  • ANNées D’expérience
    0

    ANNées D’expérience