#actu : Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro : "La tribune d’Emmanuel Macron n’a pas créé d’électrochoc dans l’opinion mais contribuera sans doute à remobiliser l’électorat LaREM aux européennes" - 07/03/2019
07 March 2019

Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro : "La tribune d’Emmanuel Macron n’a pas créé d’électrochoc dans l’opinion mais contribuera sans doute à remobiliser l’électorat LaREM aux européennes" - 07/03/2019

Les principaux enseignements du sondage :

La tribune a été largement vue par ceux à qui elle était (probablement) destinée : si seulement moins d'un Français sur deux (46%) a été exposé à la tribune d'Emmanuel Macron, les sympathisants LaREM, eux, sont les deux tiers (65%) à l'avoir été

La tribune d'Emmanuel Macron a convaincu 43% des Français exposés, ce qui n'est pas si mal au regard de sa populairté actuelle... mais surtout elle a convaincu 83% des suùâthisants LaREM, ce qui est tactiquement intéressant pour mobiliser son électorat en vue des européennes

Les principales mesures proposées par Emmanuel Macron dans sa tribune sont largement approuvées dans leur principe (plus de 80%), mais beaucoup sont juées peu réalistes, à l'exception de la remise à plat de Schengen 

Si une marjoité de Français (65%) pensent que cette tribune ne changera rien à leur vote aux européennes, les sympathisants LaREM sont les deux-tiers à estimre qu'elle incite encore plus à voter pour "leur" liste aux européennes

Le choix de la tête de liste LaREM est en revanche un non-sujet pour les Français. Les deux ministres favorites suscitant une comparable indifférence dans l'opinion : les trois-quarts des français (73%) pensent que ni Buzyn ni Loiseau ne serait une meilleure tête de liste

Sur les réseaux sociaux, analysées par Véronique Reille-Soult de Dentsu-Consulting, les internautes qui s'expriment sur le sujet de l'Europe et des élections européennes sont mobilisés par deux principaux sujets qui leur semblent nécessiter une logique collective et une dynamique globale : l'écologie et l'immigration. Ces sujets sont les seuls qui réunissent et motivent les internautes pour aller voter. En dehors de l'idée de préférence européenne, plus débattue, les propositions d'Emmanuel Macron apparaissent comme consensuelles mais peu mobilisatrices.

  • esprit libre
    0

    Esprits libres

  • SAVANTS FOUS
    0

    SAVANTS FOUS

  • DE FIDèles
    0%

    DE FIDèles

  • ANNées D’expérience
    0

    ANNées D’expérience