Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info & Le Figaro : "Perçu comme une manœuvre politicienne, le référendum sur l’article 1 est approuvé, mais il ne mobilise guère" 17/12/2020
17 December 2020

Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info & Le Figaro : "Perçu comme une manœuvre politicienne, le référendum sur l’article 1 est approuvé, mais il ne mobilise guère" 17/12/2020

Les principaux enseignements du sondage :

1) Le « référendum Macron » sur l’inscription d’un texte protégeant l’environnement dans l’article 1 de la constitution suscite un engouement modéré : si les trois-quarts des Français souhaiteraient une victoire du « oui » (75%), rares sont nos concitoyens pour le moment sûrs de participer (35% d’électeurs « certains ») à ce référendum.

2) Cette probable faible participation s’explique par deux facteurs :

3) D’une part, seulement 53% des Français pensent que cette inscription de la défense de l’environnement dans la constitution permettra de renforcer concrètement la place de l’environnement en France.

4) D’autre part, 62% des Français pensent que cette démarche du président est avant tout une manœuvre de sa part pour séduire l’électorat écologiste à un peu plus d’un an de la présidentielle.

5) Plus globalement, le bilan porté sur la politique d’Emmanuel Macron en matière de protection de l’environnement reste négatif : 55% des Français (et 60% des écologistes) le jugeant « mauvais ».

Dans son analyse des réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult de Dentsu-Consulting note que sur Internet le projet de référendum est perçu comme une « astuce électorale utile ».

  • esprit libre
    0

    Esprits libres

  • SAVANTS FOUS
    0

    SAVANTS FOUS

  • DE FIDèles
    0%

    DE FIDèles

  • ANNées D’expérience
    0

    ANNées D’expérience