Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Inter & La Presse Régionale : "C. Taubira et X. Bertrand : des rivaux sérieux pour E. Macron" 23/02/2020
23 février 2021

Sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Inter & La Presse Régionale : "C. Taubira et X. Bertrand : des rivaux sérieux pour E. Macron" 23/02/2020

Les principaux enseignements du sondage :

1) EMMANUEL MACRON, UN PRÉSIDENT SORTANT FINALEMENT ASSEZ POPULAIRE MAIS QUI VOIT ÉMERGER DE « NOUVEAUX » RIVAUX :

Bonne nouvelle pour Emmanuel Macron : à 14 mois de la présidentielle, il se maintient à un honorable niveau de popularité avec 41% de Français jugeant qu’il est un « bon président ».

Mais, mauvaise nouvelle pour le président : deux rivaux émergent dans l’opinion, Xavier Bertrand qui s’impose à droite (pour la première fois n°1 des sympathisants LR avec 64%) et Christiane Taubira qui « explose » littéralement à gauche (en hausse de 6 points elle est n°1 avec 51%).

2) FOCUS SUR LES RÉGIONALES : PARTICIPATION EN HAUSSE ET PRIME AUX SORTANTS

L’intention de participer est en nette hausse, à la fois par rapport à octobre dernier (dans un contexte de risque pandémique) et même par rapport aux dernières régionales de 2015, permettant d’espérer une participation en hausse sensible (60% vs 50%).

Même si le président de région est bien souvent un « illustre inconnu » (52% ne savent pas qui est leur président de région), le vote de juin consacrera probablement un certain légitimisme des électeurs : ceux qui connaissent leur président de région ont le plus souvent une bonne opinion de lui (71% vs 27%) et la plupart des électeurs assurent qu’ils voteront avant tout en fonction d’enjeux régionaux plutôt que sur des enjeux nationaux (69% vs 30%).

Dans son analyse, Benjamin Grange de Dentsu-Consulting souligne que sur la période et par rapport au mois dernier, "les conversations des Français associent moins l’action du président à celle de son Premier ministre". De même, "la construction de l’image du président est moins influencée par la Covid ou le sujet de la vaccination (30% de conversations en moins) ce qui lui offre d’autres champs d’expression pour mettre en avant son action".

  • esprit libre
    0

    Esprits libres

  • SAVANTS FOUS
    0

    SAVANTS FOUS

  • DE FIDèles
    0%

    DE FIDèles

  • ANNées D’expérience
    0

    ANNées D’expérience